Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2012-02 | Page d'accueil | 2017-05 »

Renseignements pratiques

Bivouac

Conditions aménagées

Liste des affaires à emporter

Le programme des 3 jours

chartres-cathedrale-L2.jpg

 

Réflexions : le coin des parents

7 et Saint Augustin (26/02/2012)

L'efficacité de la prière (21/10/2012)

L'efficacité de la prière

4146266275.jpegL'efficacité de la prière

« Demandez et vous recevrez » a dit Notre-Seigneur. « Il faut toujours prier » ajoutait-il. Il importe donc de se faire une juste idée de l’efficacité de la prière, de la source même de cette efficacité et du but auquel toute vraie prière doit être ordonnée. Au travers de saint Thomas et de saint Augustin, essayons d’éclairer ces trois points, en distinguant les biens temporels et spirituels de la prière.

***

I - Juste idée de l’efficacité de la prière.

Nous avons l’air de croire parfois que la prière est une force qui aurait son premier principe en nous, et par laquelle nous essaierions d’incliner la volonté de Dieu. La volonté de Dieu de toute éternité est aussi inflexible qu’elle est miséricordieuse. Personne ne peut se vanter d’avoir éclairé Dieu, de lui avoir fait changer de volonté. « Ego sumDomi­nus, et non mutor ».

Faut-il conclure que notre prière ne peut rien, qu’elle vient trop tard, que si nous prions, aussi bien que si nous ne prions pas, ce qui doit arriver arrivera ?

La parole de l’Evangile demeure : « Demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira ».

 

La prière, en effet, n’est pas une force qui aurait son premier principe en nous, ce n’est pas un effort de l’âme humaine, qui essaierait de faire violence à Dieu, pour lui faire changer ses dispositions providentielles. En réalité la volonté de Dieu est absolument immuable, mais c’est précisément dans cette immutabilité qu’est la source de l’infaillible efficacité de la prière.

II - Source de l’efficacité de la prière

Un Dieu qui n’aurait pas prévu et voulu de toute éternité les prières que nous lui adressons, c’est là une conception aussi puérile que celle d’un Dieu qui s’inclinerait devant nos volontés et changerait ses desseins. Non seulement, tout ce qui arrive a été prévu et voulu ou tout au moins permis d’avance, mais la manière dont les choses arrivent, les causes qui produisent les événements, tout cela est fixé de toute éternité par la Providence.

Pour les moissons, il a préparé la semence ; pour féconder une terre desséchée, il a voulu une pluie abondante ; Et pour sauver l’humanité, dès toujours la divine Providence avait préparé la venue du Christ Jésus. Dans tous les ordres, physique, intellectuel et moral, en vue de certains effets, Dieu dispose les causes qui les doivent produire.

La prière est donc la cause ordonnée à l’obtention  du don de Dieu; elle a sa place dans la vie des âmes pour que ces âmes reçoivent les biens nécessaires ou utiles au salut. Il est donc aussi nécessaire de prier pour obtenir les secours de Dieu, qu’il est nécessaire de semer pour avoir du blé. Les prières sont prévues par Dieu à nous de les semer.

Et c’est au fond très simple : la vraie prière par laquelle nous demandons pour nous, avec humilité, confiance et persévérance, les biens nécessaires à notre sanctification, est infailliblement efficace, parce que Dieu, qui ne peut se dédire, a décrété qu’elle le serait, et parce que Notre-Seigneur nous l’a promis. (IIaIIae, 83, 15). Somme Théologique ARTICLE 15: La prière est-elle méritoire?

La prière n’est donc pas une force débile qui aurait son premier principe en nous. La source de son efficacité est en Dieu et dans les mérites infinis de Jésus-­Christ. Aussi quand nous prions, il ne s’agit pas de persuader Dieu; il s’agit seulement d’élever notre volonté à la hauteur de la sienne, pour vouloir avec Lui ce qu’il a décidé de nous donner : les biens utiles à notre sanctification et à notre salut.

La prière, loin de tendre à abaisser le Très-Haut vers nous, est donc une élévation de notre âme vers Dieu. Nous nous mettons à vouloir, dans le temps, ce que Dieu voulait pour nous de toute éternité.

Et que veut Dieu pour nous ?

La fin de la vie des âmes est au ciel, c’est ce que Dieu veut pour nous : le ciel. La prière ne peut donc nous obtenir que les biens qui sont dans la ligne de notre fin dernière, dans la ligne de la vie éternelle. En dehors de là elle ne peut rien, elle est trop haute pour nous obtenir tel succès temporel sans rapport avec notre salut.

III - Biens de la prière

Les biens qui nous acheminent vers le ciel sont de deux sortes : les spirituels, qui nous y conduisent directement, et les temporels, qui peuvent être indirectement utiles au salut, dans la mesure où ils se subordonnent aux premiers.

A -Les biens spirituels, ce sont la grâce, les vertus, les mérites. La prière est toute-puissante pour obtenir au pécheur la grâce de la conversion, et au juste la grâce actuelle nécessaire à l’accomplissement des devoirs du chrétien.

Pour cela, la Prière doit être sincère, la Prière doit être humble, la Prière doit être confiante en la miséricorde de Dieu, la prière doit être persévérante

Parfois le Seigneur ne semble pas nous exaucer tout de suite, pour éprouver notre confiance et la force de nos bons désirs.

B -Quant aux biens temporels, la prière peut nous obtenir tous ceux qui doivent, d’une façon ou d’une autre, nous aider dans notre voyage vers l’éternité : la prière peut tout obtenir, à condition que nous demandions avant tout et par-dessus tout à Dieu de l’aimer davantage : « Cherchez le royaume des cieux, et tout le reste vous sera donné par surcroît ».

C- Mais si vraiment nous avons prié avec persévérance et si, malgré nos supplications, Dieu nous laisse aux prises avec la tentation, rappelons-nous l’apôtre saint Paul, qui lui aussi supplia à plusieurs reprises pour être délivré de l’aiguillon qui le tourmentait dans sa chair et qui reçut cette réponse : « Ma grâce te suffit pour vaincre », sufficit tibigratia mea. Croyons avec l’Apôtre que cette lutte nous est profitable, et ne cessons pas de demander la grâce, qui seule peut nous empêcher de faiblir.

La prière humble, confiante, persévérante, par laquelle nous demandons pour nous les biens nécessaires au salut est infailliblement efficace, en vertu de la promesse du Seigneur. Dieu, en effet, nous commande de travailler à notre salut. Il ajoute : « Sans moi (sans ma grâce) vous ne pouvez rien faire », « demandez, et vous recevrez » ; demandez-la-moi cette grâce, je vous la donnerai, je vous le promets.

Bien plus, c’est Lui qui fait jaillir la prière de nos cœurs, qui nous porte à demander ce que de toute éternité il veut nous accorder.

***

Conclusion

 La prière de toute éternité est prévue par Dieu.

A nous de savoir l’utiliser avec humilité, confiance et persévérance : Dieu se laissera toucher par nos prières et Il nous donnera les biens nécessaires au salut de nos âmes.

La prière est une force plus puissante que toutes les forces physiques prises ensemble, plus puissante que l’argent, plus puissante que la science.

Ayons confiance en cette force d’origine divine ; rappelons-nous d’où elle vient, rappelons-nous où elle va ; c’est de l’Éternité qu’elle descend, c’est à l’Éternité qu’elle remonte.

Raconte-moi : le coin des enfants

Le chapelet sauveur  (26/02/2002)

 

La prière du "Je vous salue Marie" (26/02/2012)

 

La Toussaint (21/10/2012)

 

Le chant de la petite route (21/10/2012)

 

La petite fille qui ne voulait pas dormir (24/10/2012)

Chant de la Petite Route

 

 Télécharger le chant : chant petite route.pdf

music-notes.gif

Cette année comme l'année dernière, nous voici
pour témoigner de notre foi, dans la joie La p'tite route nous fait marcher, et prier avec nos pieds
Tous ensemble, nous voulons chanter
Nous aimons prier et chanter ohé (bis)
Petite route de chrétienté, Notre-Dame de Chrétienté
Tous ensemble, nous voulons chanter ohé

 

Le samedi à l'arrivée, on est frais, 4146266275.jpeg
Avec les petits et les grands, les parents
Sont venus de Normandie, de Marseille ou de Paris
Marcher dans les bois vers la croix ohé
Nous aimons prier et chanter ohé (bis)
Petite route de chrétienté, Notre-Dame de Chrétienté
Tous ensemble, nous voulons chanter ohé

 

Le dimanche, on prend les poussettes, on s'apprête,
Pour bien commencer la journée, les bébés,
Avec leurs grands frère(s) et soeurs, marchent dans la bonne humeur
Et reprennent cet air à toute heure ohé
Nous aimons prier et chanter ohé (bis)
Petite route de chrétienté,
Notre-Dame de Chrétienté Tous ensemble, nous voulons chanter ohé

 

Le lundi, vers Chartres on s'en va, ha ha ha
On rejoint nos pèlerins amis, hi hi hi
Nous finissons en beauté, notre marche de chrétienté
Puis devons déjà nous quitter ohé
Nous aimons prier et chanter ohé (bis)
Petite route de chrétienté, Notre-Dame de Chrétienté
Tous ensemble, nous voulons chanter ohé

 

singing-18382_640.jpeg

La petite fille qui ne voulait pas dormir

 

ange_gardien_enfant.jpgLa petite fille qui ne voulait pas dormir.

 

Capucine est une petite fille de presque trois ans. Une petite fille toute mignonne, avec deux grands yeux marrons, de jolies boucles brunes. Elle a toujours le sourire, on la dit espiègle et très gentille. Capucine est donc une petite fille comme tant d'autres, ses parents l'aiment très fort, ses frères et soeurs aussi. Mais Capucine a un gros problème, quand arrive le soir, après la prière en famille Capucine ne veut pas aller au lit. Elle allume sa petite lampe, lit un livre puis deux, joue à la poupée,va faire un tour aux toilettes, bref elle ne manque jamais d'imagination pour tout faire sauf dormir. Son papa et sa maman sont alors obligés de se fâcher et tous les soirs Capucine finit par s'endormir le coeur tout triste d'avoir fait de la peine à ses parents. Pourtant les parents de Capucine ont tout essayé pour que le coucher se passe au mieux : ils lui ont acheté une jolie veilleuse afin qu'elle soit rassurée dans le noir, maman a installé un lecteur CD pour lui passer ses musiques préférées, papa lui raconte chaque soir une belle histoire. Mais toutes ces petites choses ne suffisent pas à Capucine qui continue à se lever. Alors un soir papa et maman prennent une grande décision, puisque Capucine ne veut pas aller au lit cela signifie qu'il faut la rassurer encore plus. Maman peint un joli petit ange et écrit en dessous cette prière :

 

Veille sur moi quand je m'éveille Ange_Gardien_enfant.jpeg
Bon Ange, puisque Dieu l'a dit
Et chaque nuit quand je sommeille
Penche-toi sur mon petit lit.
Aie pitié de ma faiblesse
A mes côtés marche sans cesse
Parle-moi le long du chemin
Et pendant que je t'écoute
De peur que je ne tombe en route
Bon Ange, donne-moi la main.

 

 

Et pour que Capucine soit encore plus rassurée maman lui a confectionné un petit ange en tissu. Capucine a récité la prière avec ses parents puis s'est endormi en serrant fort contre son coeur son petit ange et elle ne s'est pas relevée. Depuis ce jour mes enfants ,Capucine n'a plus jamais eu de souci pour s'endormir. Alors vous aussi chers petits, si vous parfois vous avez des difficultés à faire quelque chose, priez votre ange gardien, je vous le promets il vous aidera.

 

S Lemegrac.

 

  Ailes%20d'ange.jpeg

 

 

 

 

 

 

VOUS AUSSI, CONTRIBUEZ A L'ORGANISATION DE LA "PETITE ROUTE"

Vous êtes prêt à vous investir un peu dans l'organisation, avant, pendant ou après le pèlerinage ?

Contactez-nous

 

DSCN2904.JPGP1190500.JPGIMG_0677.jpgDSCN2821.JPG

 

La "Petite Route" n'existe que par l'engagement de ceux qui acceptent de donner après avoir reçu.

  • Pendant les mois qui précèdent le week-end de Pentecôte, il est nécessaire de planifier, d'organiser, et de prévoir la logistique ou l'intendance pour être en mesure d'offrir aux pèlerins les meilleures conditions matérielles de pèlerinage.

 

  • Pendant les 3 jours du pèlerinage, la "Petite Route" a besoin de médecins, de scouts et guides pour accompagner les familles ou aider les personnes à mobilité réduite, de bénévoles pour préparer les repas, aménager le bivouac, conduire des navettes etc.

    Il faut également des chefs de chapitre, pour assurer l'animation spirituelle à partir des supports fournis par l'organisation (récitation du rosaire, médiations, chants...)

    Vous avez prévu de vous joindre au pèlerinage ? Faites-nous part dès aujourd'hui de vos possibilités.

Rejoignez l'équipe d'organisation de la "Petite Route" pour une aventure collective passionnante et riche d'amitié, au service de Notre Dame. Pour cette année, il n'est pas trop tard. Pour l'an prochain... il n'est pas trop tôt !

 

 

4146266275.jpeg

 

 

Sites amis

Ils soutiennent la Petite-Route :

logo-apprentis-auteuil.gif

 

Les orphelins Apprentis d'Auteuil

 

 

V003.jpegAnne Floch

 

 

 

peugewester.jpg

 


Garage PEUGEOT Wester GUER -Coëtquidan

 


891150logo-version-internet-nono-26-03-09-jpg.jpeg

 


Le Château de la Ville-Huë (chambres d'hôtes- Morbihan)

FLEUR_~1.PNG

 

Sites catholiques amis

ND Chrétienté.pngNotre-Dame de Chrétienté

 

 

armesicrsschristroipd6.jpegInstitut du Christ Roi Souverain Prêtre

 

 

   FLEUR_~1.PNG   

Sites de défense de la vie

breveon31-150x55.jpegEMMANUEL- SOS adoption

 

Alliance VITA.JPGAlliance VITA

 

ACADMI~1.PNGAcadémie pontificale pour la vie

 

logo-mmc.pngMère de Miséricorde

 

 

 

    

 

 

 

 

 

PROGRAMME INDICATIF

Inspiré des années passées, voici un aperçu du programme que vous pourrez connaître durant les 3 jours. Il est chaque année ajusté en fonction du grand pèlerinage. Le programme définitif vous sera donné à votre arrivée sur le bivouac.

 

DSCN2829.JPG


Samedi

10:00 Arrivée, accueil et installation des pèlerins
11:45 Rassemblement – Envoi du pèlerinage par l’Aumônier
12:15 Constitution des chapitres, puis déjeuner en chapitre tiré du sac des familles
13:40 Départ de la marche en forêt autour du bivouac
16:45 Messe
18:15 Retour au bivouac – Toilette des enfants
19:00 Dîner
20:00 Prière du soir avec les jeunes enfants
20:15 Coucher des plus jeunes
20:50 Courte veillée animée par les scouts autour d’un feu
21:25 Prière familiale devant le Saint Sacrement, puis Adoration
22:30 Couchage et extinction des feux

 

DSCN2970.JPG

Dimanche

07:00 Réveil
07:45 Petit déjeuner
09:00 Rassemblement. Départ en voiture vers Rambouillet
10:30 Arrivée à l'étang d'Or (forêt de Rambouillet)
10:45 Départ de la marche en forêt et Déjeuner
13:00 Grand Messe avec le grand pèlerinage Notre Dame de Chrétienté
15:30

Rassemblement parking - Retour vers le bivouac

17:00 Arrivée bivouac – Toilette des enfants
18:45 Dîner
19:45 Prière du soir pour tous – Consécration des familles à la Sainte Vierge
20:15 Coucher des bébés et jeunes enfants
21:00 Veillée de prière et Salut du Saint Sacrement
22:00 Couchage et extinction des feux

 

IMG_0754.jpg

Lundi

06:45 Réveil
07:15 Petit déjeuner
08:00 Rangement du campement
09:00 Rassemblement
09:00 Départ en voiture vers Chartres
10:00 Jonction avec le grand pèlerinage. Marche
12:00 Déjeuner
13:00 Topo
14:45 Montée vers la cathédrale de Chartres
16:00 Grand Messe de clôture du pèlerinage
18:00 FIN

 

 Téléchargez ce programme (fichier pdf) : PR_Site_Programme.pdf

 

POURQUOI, POUR QUI ?

Image-1-copie-24.pngPOURQUOI ?

Historique

La "Petite Route" est la petite sœur de la "Grande Route", surnom donné par les organisateurs à la grande colonne des marcheurs du pèlerinage de Chrétienté organisé depuis 25 ans par l’association Notre Dame de Chrétienté .

 Elle a été initialement crée par des familles de pèlerins qui ne pouvaient temporairement plus se joindre au grand pèlerinage en raison de la présence de très jeunes enfants ou de maman enceinte.
 
 Aujourd’hui, la "Petite Route" continue d’apporter une réponse adaptée à ceux qui, malgré leur désir de se joindre à la longue file des pèlerins qui marchent de Paris vers Chartres, ne peuvent envisager ni le rythme ni la longueur des étapes ou dont l’état de santé nécessite des conditions particulières d’hébergement pour la nuit.
 
 
La "Petite Route" est organisée par une association indépendante : Petites Routes de Chrétienté.
 
 


DSCN2967.JPGAttachement au grand pèlerinage de Notre dame de Chrétienté.

 La "Petite Route" est organisée en totale communion avec les principes fondateurs du pèlerinage de Chrétienté ainsi que la Charte de l’association Notre Dame de Chrétienté, notamment en ce qui concerne l’usage de la Liturgie traditionnelle.
 
Les 2 associations se coordonnent pour permettre des contacts réguliers entre la "Petite Route" et la "Grande Route" ainsi que la participation commune aux messes du dimanche et du lundi à Chartres. Les thèmes du pèlerinage et les supports de méditations sont communs.
 
 

POUR QUI ?

 
86fb43214d9f050b222f053cb68ddb0c.jpgFamille avec de très jeunes enfants, jeune femme enceinte, personne à mobilité réduite par le handicap, l’âge ou la maladie… La "Petite Route" est faite pour vous !
  

Organisée en coordination avec le grand pèlerinage, la "Petite Route" vous propose des conditions aménagées : de courtes marches (5 à 8 km par jour) sur des chemins empruntables par les poussettes et les fauteuils roulants, un bivouac fixe, des chambres pour celles ou ceux dont la condition nécessite plus de confort. Les déplacements pour rejoindre le grand pèlerinage, et participer notamment aux Messes à Rambouillet sont effectués en bus et à Chartres en voiture.

 
 

Pour en savoir plus, lisez la rubrique Conditions aménagées

affiche2012_intro.jpgLa "Petite Route" n’est pas une alternative de confort à la participation normale au grand pèlerinage. Si vos moyens physiques ou l’organisation de votre famille le permettent, vous devez privilégier la participation au sein d’un chapitre du grand pèlerinage, qui propose des conditions aménagées pour les familles et les enfants de 6 ans et plus. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le descriptif des chapitres de Notre Dame de Chrétienté.



 

SacreCoeur.jpg

 

rosaire_en_famille.jpg     

      Le Respect de la vie et la promotion de la Famille

Assez naturellement compte tenu des pèlerins auxquels elle s’adresse, la "Petite Route" affiche une sensibilité toute particulière aux valeurs familiales et au respect de l'enfant à naître, de la personne malade, âgée ou handicapée

Le respect de la vie et la promotion de la famille sont deux piliers fondateurs de l'association "Petites Routes de Chrétienté".

La "Petite Route" est donc un pèlerinage de la Famille, au sein duquel petits et grands cohabitent et se serrent les coudes pour progresser ensemble dans une joie très « enfantine ».

All the posts